ABRAHAM (K.)


ABRAHAM (K.)
ABRAHAM (K.)

ABRAHAM KARL (1877-1925)

Psychanalyste allemand, un des plus fidèles et des plus orthodoxes disciples de Freud. Né à Brême dans une famille juive hanséatique, Karl Abraham reçoit d’abord une formation médicale classique. C’est à Zurich, dans la clinique du Burghölzli, fondée par C. G. Jung, qu’il s’initie à la psychiatrie et à la psychanalyse, jusqu’en 1907. À cette date, Abraham, devenu freudien, s’installe à Berlin, où il rencontre les mêmes difficultés que Freud à Vienne: isolement, opposition des médecins à la psychanalyse, pauvreté. En 1913, il est de ceux qui critiquent Jung, et il est désigné président de l’Association psychanalytique en 1924. Il forme de nombreux analystes: Helen Deutsch, Edward Glover, Melanie Klein, Theodor Reik, qui consacre à sa mémoire le livre suscité par l’annonce de sa mort, Variations psychanalytiques sur un thème de Mahler (The Haunting Melody ).

On peut distinguer dans l’évolution d’Abraham trois périodes: de 1907 à 1910, il travaille dans des directions proches de celles de Freud, notamment sur la démence précoce et le trauma sexuel, et il fait paraître en 1909 un important essai intitulé Le Rêve et le mythe ; de 1910 à 1920, il se consacre à des travaux cliniques divers, portant sur des phénomènes précis (névroses de guerre, névroses dites du dimanche, éjaculation précoce); enfin, de 1921 à 1925, il produit une œuvre théorique originale, ayant essentiellement pour objet l’étude du caractère. C’est en ce domaine, ainsi que dans celui de la relation d’objet, que se situent ses innovations dans l’histoire de la théorie psychanalytique.

Abraham, développant des thèmes freudiens, définit le caractère comme «la somme des réactions instinctives d’une personne à l’égard de son environnement social». Ainsi, le caractère oral s’exprime par la faim, dont les représentants peuvent être le goût de l’interrogation, la recherche de succès, la curiosité intellectuelle. Le caractère anal (1921) implique le goût de la propreté et de l’argent, pouvant aller jusqu’à l’avarice; enfin, le caractère génital (1925) coordonne le narcissisme et l’ambivalence des premiers stades, ce qui rend possible la socialisation. Mais c’est sans doute à propos de la relation d’objet que Karl Abraham a proposé des formulations appelées à un succès d’autant plus large qu’elles ont été reprises par son illustre élève Melanie Klein. L’objet du désir, point de référence de toutes les relations, est le lieu de «séries métaboliques» fonctionnant par paires symétriques et opposées: prendre-rejeter, incorporer-évacuer, conserver-détruire. Tel est le fondement de l’ambivalence, système de relations inverses et simultanées, germe de la théorie kleinienne de l’introjection-projection.

Comme Freud, Karl Abraham manifeste un goût pour le phénomène linguistique, accentué chez lui par un polyglottisme marqué, un souci de la recherche anthropologique (sensible dans l’étude sur Amenhotep IV). Dans l’entourage de Freud, Abraham demeure une des figures dominantes, d’autant plus qu’il est l’un des rares à n’avoir pas eu de conflit avec le fondateur de la psychanalyse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ABRAHAM — (originally Abram; Heb. אַבְרָהָם, אַבְרָם), first patriarch of the people of Israel. The form Abram occurs in the Bible only in Genesis 11:26–17:5, Nehemiah 9:7, and I Chronicles 1:26. Otherwise, Abraham appears invariably, and the name is borne …   Encyclopedia of Judaism

  • Abraham — (). For Muslims, he is a prophet of Islam and the ancestor of Muhammad through his other son Ishmael born to him by his wife s servant, Hagar. Abraham is also a progenitor of the Semitic tribes of the Negev who trace their descent from their… …   Wikipedia

  • Abraham — • Outline of his life, with New and Old Testament views Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Abraham     Abraham     † …   Catholic encyclopedia

  • Abraham — V. «seno de Abraham». * * * Abraham. □ V. seno de Abraham. * * * Abraham (en hebreo, אַבְרָהָם, en árabe, ابراهيم, Ibrāhīm), es uno de los patriarcas del pueblo de Israel; según la Biblia, debió de nacer en Ur de los caldeos, en la desembocadura… …   Enciclopedia Universal

  • ABRAHAM — La Bible nous présente Abram (Père puissant), surnommé par la suite Abraham (Père d’une multitude de nations, ou selon l’akkadien: Aimant le Père), comme l’ancêtre commun des Ismaélites et des Israélites. L’histoire d’Abraham – le premier… …   Encyclopédie Universelle

  • Abrahám — Saltar a navegación, búsqueda Este artículo trata sobre el personaje bíblico. Para el nombre propio, véase Abraham (nombre). Abraham Patriarca de Israel Precedido por Noé Sucedido por …   Wikipedia Español

  • ABRAHAM — ABRAHAM, family of U.S. merchants. ABRAHAM ABRAHAM (1843–1911), son of a Bavarian immigrant, and Joseph Wechsler, himself an immigrant, established a dry goods store in Brooklyn, New York, in 1865. It became Brooklyn s largest department store,… …   Encyclopedia of Judaism

  • Abrahám — (Village) Administration Pays  Slovaquie …   Wikipédia en Français

  • Abraham — Abraham, (Völkervater) Sohn Tarachs zu Ur in Chaldäa, 10. Nachkomme Sems, wanderte mit Vater, Bruder und Familie nach Haran, als in seiner Heimat die Abgötterei einriß, und später nach Palästina und Aegypten. Er erhielt in Haran von Gott die… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Abraham — m Biblical: name of the first of the Jewish patriarchs, who entered into a covenant with God that his descendants should possess the land of Canaan. The Hebrew form is Avraham, of uncertain derivation. In Genesis 17: 5 it is explained as ‘father… …   First names dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.